more from
Audiogram

Les choses extérieures

by Salomé Leclerc

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $9.99 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Les choses extérieures via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    Purchasable with gift card

      $12.99 CAD or more 

     

  • Vinyle
    Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Les choses extérieures via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Sold Out

1.
Le trajet n’a plus d’importance L’arrivée déçoit Le trajet n’a plus d’importance Entre ici et chez toi Il n’y a plus trop de sens À s’aimer comme ça Il n’y a plus trop de sens À s’aimer tout bas Le trajet n’a plus d’importance L’arrivée déçoit Le trajet n’a plus d’importance Entre ici et chez toi On s’habitue, on avance Mais on vise bas Pour qu’il reste un peu de chance Et pour que nos cœurs s’élancent encore une fois Tant de silence habite chez moi Tant de silence dans ma voix Tant de romance ne me touche pas Tant de romance ne me touche pas
2.
Il sera toujours le temps, le temps de pleurer Il sera toujours le temps de tout faire exploser Il sera toujours le temps, le temps de pleurer Ce n’est pas la nuit, non Pas encore l’infini, non Il sera toujours le temps de nous oublier Il sera toujours le temps de ne pas retourner Il sera toujours le temps de nous oublier Ce n’est pas la nuit, non Pas encore l’infini, non Mais je me suis cachée dans une larme Mais je me suis cachée dans une larme Ce n’est pas ta faute, non C’est pas toi ni les autres, non Ce n’est pas ta faute, non C’est pas toi ni les autres, non Si je me suis cachée dans une larme
3.
Je suis venue te parler un peu de moi Sans le mystère que je traîne De toute façon ce serait bien maladroit De contourner les maux qui me prennent Je suis venue te parler un peu de moi De ces démons qui se promènent Et de ce feu qui brûle les doigts Qui laisse des traces sur ceux que j’aime Besoin de ton équilibre encore De me tenir debout sans effort Besoin de ton équilibre encore De me tenir debout sans effort J’ai éloigné tout c’qu’il y avait autour de moi C’est la dérive sans que je comprenne Le vide s’est installé dans mes bras A pris la place de ceux que j’aime Je vois passer les journées comme des mois Dans le désert, j’espère quand même Que quelqu’un soit là à côté de moi Et me demande pourquoi ma peine Besoin de ton équilibre encore De me tenir debout sans effort Besoin de ton équilibre encore De me tenir debout sans effort
4.
Ce s’ra la révolution Je s’rai là en personne Je s’rai là en personne Ce s’ra la révolution On verra c’que ça donne On verra c’que ça donne Ce s’ra la révolution Sous un ciel qui redonne Sous un ciel qui redonne Des points à la ligne d’horizon Des oiseaux à la tonne Des oiseaux à la tonne Ce seront nos révolutions On y sera en personne On y sera en personne Tout ça comme une projection Sur un ciel de carbone Sur un ciel de carbone Un jour à la fois Un jour à la fois Un geste déjà Si on commençait là Un jour à la fois Un jour à la fois Un geste déjà Si on commençait là
5.
Déjà on subit la revanche Un coup à la fois Déjà les manières différentes Un geste à la fois On a que nos années comme bagages Des traits au visage À la fin des saisons, les oiseaux s’inclinent Déjà on est loin de l’enfance Si près à la fois Déjà on aperçoit la chance De vivre une deuxième fois On a que nos années comme bagages Des traits au visage À la fin des saisons les oiseaux s’inclinent La disparition, les oiseaux s’inclinent Sans explication les oiseaux s’inclinent Sans explication les oiseaux s’inclinent
6.
Dis-le Ne le dis pas Prends-moi dans tes bras Fais comme Comme si ça va Nos corps ne penchent pas plus bas Quand j’ai crié Pour que résonne Le mois de mai Jusqu’à l’automne Un visage s’est fané Dis-moi Dis-le tout bas Le ciel entre par le toit Quand j’ai crié Pour que résonne Le mois de mai Jusqu’à l’automne Une étoile est tombée Le mois de mai Jusqu’à l’automne J’ai failli m’envoler Nous n’étions pas un poème Nous le sommes devenus quand même Nous n’étions pas un poème Nous le sommes devenus quand même
7.
Enfin c’est fini Ma tête a beau vouloir tout refaire Du plus haut balcon de la ville J’ai fait tomber la terre Et puis c’est fini Ma vie a beau finir en même temps Les oiseaux construiront leur nid Comme ils l’ont toujours fait avant Les choses extérieures réparent les sentiments Enfin c’est fini Mon cœur a beau pouvoir faire semblant Du plus haut balcon de la ville Il peut prendre son élan Même si je fige Même si au moindre mouvement Le vertige me paralyse La liberté redescend Les choses extérieures réparent les sentiments
8.
Je referme la lumière Tu rentreras à pied Voir le ciel se défaire Un été tout éparpillé L’harmonie de nos vestiges Au matin qui arrive Ne s’ra plus qu’un souvenir Je referme la lumière Tu rentreras à pied Les heures en parenthèses Je les vois lentement s’envoler L’habitude du vertige Au matin qui arrive Ne s’ra plus qu’un souvenir Le matin qui arrive Ne s’ra plus qu’un souvenir
9.
Il y avait dans tes yeux un nuage Qui couvrait le printemps heureux Les souvenirs seront restés sauvages La mémoire est longue J’aurais pu t’aimer toujours Il y avait dans ton ciel une cage Qui gardait l’oiseau malheureux Un été j’ai trouvé sur la plage Des plumes et des ombres Je t’aurais aimé tous les jours Je t’aurais donné tant d’amour Je t’aurais aimé tous les jours Je t’aurais donné tant d’amour
10.
Je te retrouverai sur le bord de ton lit en silence Juste avant l’infini Je te retrouverai sur le banc d’un taxi qui avance Tout seul dans la nuit Je te retrouverai cette fois quand la vie sera immense Quand t’auras peur aussi Et je m’abandonnerai pour y croire Et je m’abandonnerai pour y croire Et je m’abandonnerai pour y croire Je n’te perdrai pas Je ferai tout pour Je n’te perdrai pas Je ferai tout pour Te garder près de moi

credits

released October 12, 2018

Réalisateur: Salomé Leclerc
Direction artistique: Philippe Craig et Antoine Corriveau
Mastering: Marc Thériault (Le Lab Mastering)
Graphisme: Antoine Corriveau et Mathilde Corbeil
Prise de son: Sébastien Blais-Montpetit
Mixage: Ghyslain Luc Lavigne
Coordonnatrice de production: Stephanie Robillard

Enregistré au Studio Masterkut au printemps 2018.

license

all rights reserved

tags

about

Salomé Leclerc Montréal, Québec

shows

contact / help

Contact Salomé Leclerc

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Salomé Leclerc, you may also like: